Dans la Tête d'un PM #2

Pierre Baigts (Tiller Systems) : développer son intuition produit

Bonjour,

Je suis ravi de partager avec vous la deuxième édition du podcast et de la newsletter Dans la Tête d’un PM. Un mercredi sur deux, vous recevrez une interview avec un Product Leader de la scène française afin de démystifier le Product Management.

Pour cette deuxième édition, vous pouvez écouter mon interview de Pierre Baigts, VP Product chez Tiller Systems. Vous trouverez le lien vers l’épisode, ainsi que les questions auxquelles Pierre répond, dans cette newsletter.

Je partage également mes show notes : ce sont les principales leçons que je tire de cette interview, accompagnées des concepts principaux que j’ai tenté de clarifier, car certains termes utilisés en Product peuvent être obscurs (comme les squads ou le cost-of-delay mentionnés 👇) ou utilisés sans que l’on comprenne ce dont on parle (Agile 👋). Si vous êtes aussi d’une curiosité insatiable et aimez aller au fond des choses, vous trouverez des ressources complémentaires pour vous aider à aller plus loin.

J’espère que vous aimerez cette interview. Si vous l’avez trouvée intéressante, vous pouvez vous abonner à la newsletter, au podcast et les partager avec vos amis.

Share

Je serai ravi de lire vos commentaires et retours. Vous pouvez me contacter sur Twitter.

Merci et à bientôt !

Thomas


L’épisode

Découvrir l'épisode

“Ce gut feeling vient à la fois de la connaissance des clients et utilisateurs, mais il vient aussi de ta connaissance du marché”

L’invité :

Pierre est en charge de l'équipe Produit chez Tiller qu'il a rejoint en 2016 en tant que premier Product Manager. Tiller développe un écosystème de solutions afin d'accompagner les entrepreneurs passionnés et plus particulièrement les restaurateurs, dans leur mission qu'est la création de lieux de vie.

Pierre a découvert l'univers produit chez Balinea, après avoir tenté plusieurs aventures entrepreneuriales.

Vous pouvez trouver cet épisode sur Apple Podcasts, Spotify ou votre application de podcasts préférée.

Dans cet épisode vous allez apprendre :

  • Qu’est-ce que Tiller Systems ? Quelles sont les particularités d’être le premier Product Manager d’une entreprise ?

  • Comment construire et entretenir de bonnes relations avec l’équipe technique ? Et avec l’équipe customer success ? 

  • Comment s’assurer que les décisions de l’équipe produit soient toujours alignées avec la stratégie ? Comment Pierre priorise-t-il les features ?

  • Quelles sont les différences entre les responsabilités d’un VP Product et d’un PM ? Pourquoi est-il important de remodeler les méthodologies ?

  • Pourquoi l’intuition compte, et comment font-ils pour la développer chez Tiller ? Comment restent-ils proches de l’industrie et des besoins de leurs clients ?

Ce qui m’a marqué :

Pierre soulève l’importance de choisir un secteur qui nous plaise et des utilisateurs dont le problème à résoudre nous intéresse (et c’est encore mieux si l’on rencontre soi-même le problème). Cela rend la résolution du problème plaisante et nourrit cette curiosité si importante en Product.

Plus largement, je pense qu’il est essentiel de prendre le temps de réfléchir aux marchés qui nous fascinent. Travailler sur des problèmes qui nous passionnent est une bonne façon d’exceller et de développer son intuition produit.


Pour ne pas manquer les épisodes suivants et leurs show notes, pensez à vous abonner à la newsletter :


Show notes

Qu’est-ce que Tiller Systems ? (0:56)

  • Tiller Systems propose un écosystème de solutions pour accompagner les entrepreneurs, et particulièrement les restaurateurs, dans la création de lieux de vie

  • Pierre a rejoint Tiller comme premier Product Manager

Quelles sont les particularités d’être le premier Product Manager d’une entreprise ? (2:44)

  • La responsabilité de Pierre a été de mettre en place une organisation pour structurer la façon de travailler d’une équipe qui allait très vite

Quand Pierre a-t-il su qu’il voulait faire du produit ? Comment a-t-il appris ? (3:46)

  • Avant de rejoindre Tiller Systems, Pierre avait déjà été exposé au produit chez Vinotec, une plateforme d’investissement dans le vin pour le marché japonais, puis chez Balinea où il a été Product Manager

  • Pour Pierre, connaître le marché importe davantage que le parcours pour faire du produit. C’est un point sur lequel il revient au cours du podcast

Quelles sont les méthodologies et pratiques que Pierre a mises en place chez Tiller Systems ? (6:37)

  • Pierre a mis en place des outils classiques comme Scrum et les sprints

  • Il est peu probable que les méthodologies soient appliquées de façon identique dans les entreprises. Il faut les façonner selon sa manière de travailler, son secteur, son marché

  • Au-delà du choix des méthodologies, il est important de les faire adopter par les équipes produit et tech, et de créer une culture produit au sein de l’entreprise

Définitions et ressources sur le sujet :

  • Là où Agile est un ensemble de principes guidant une approche itérative du développement logiciel, Scrum est un ensemble de règles à suivre lors d’une pratique Agile du développement logiciel. 

  • Présentation de Scrum, Atlassian

  • Les podcast notes de l’épisode 1 avec Hugo Michalski contextualisent Agile

  • Dans le cadre des méthodologies Agile et Scrum, le produit est développé dans une série d’itérations qui décomposent les projets complexes en petites tâches. Ces séries d’itérations sont appelées sprints.

  • Présentation du sprint, Atlassian

  • Product Management in an Agile Environment, Silicon Valley Product Group

Quelles sont ses recettes pour de bonnes relations avec l’équipe technique ? (8:26)

  • La relation entre produit et développement est primordiale pour que les choses avancent dans le bon sens. C’est quelque chose dont on ne parle pas assez

  • Il faut que les priorités mises en avant par l’équipe produit et la stratégie soient comprises et respectées par l’équipe tech, et en même temps que l’équipe produit intègre les besoins techniques mis en évidence par l’équipe tech dans la roadmap

  • Ceci passe par des groomings (préparation de sprint) et sprint planning au niveau de l’équipe, et des discussions régulières entre les responsables produit et tech, dont la qualité de la relation détermine les relations entre les équipes

Définitions et ressources sur le sujet :

  • Le sprint planning définit le programme et l’objectif du sprint 

  • Le grooming fait partie de la préparation du sprint, qui passe par la revue du product backlog, l’estimation du temps nécessaire au développement de chaque fonctionnalité et leur priorisation

  • Planification du sprint, Atlassian

Comment Pierre s’assure-t-il que les décisions produit restent alignées avec la stratégie de Tiller Systems ? (12:20)

  • Pierre a des échanges réguliers avec le CEO, le co-fondateur et les équipes les plus proches des clients afin d’avoir une vision complète des retours clients, du marché sur lesquels ils se concentrent et des autres marchés potentiels

  • Le cost-of-delay leur permet de prioriser les features en fonction de leur impact stratégique, de leur impact opérationnel et du risque de ne pas livrer la feature

  • Leur roadmap est trimestrielle. Ils l’ajustent lors de comités de pilotage si des besoins business urgents prennent le pas sur les grandes features prévues, selon la valeur assignée par le cost-of-delay

  • Le cost-of-delay est utilisé pour la priorisation des grandes features. Pour les features plus légères, Pierre mentionne sa méthode de priorisation basée sur l’intuition un peu plus tard

Définitions et ressources sur le sujet :

  • Le cost-of-delay est une mesure clé dans le lean management qui permet d’estimer le coût associé à différer une feature 

    • Si vous aimez les maths, vous pouvez voir le cost-of-delay comme la dérivée de la valeur apportée par la fonctionnalité par rapport au temps qui passe. Si vous n’aimez pas les maths, dites-vous que plus la valeur de la fonctionnalité diminue dans le temps, plus le cost-of-delay est élevé, ce qui justifie de livrer la fonctionnalité rapidement

    • Le Weighted Shortest Job First (WSJB) et le Cost of Delay Divided by Duration (CD3) sont deux façons de modéliser le cost-of-delay

  • Une série d’articles sur le Cost of Delay, Black Swan Farming

  • What is the Cost of Delay and How to Optimize Your Process, Kanbanize : l’usage du cost-of-delay dans le contexte du lean management

Quels sont les enjeux que Pierre a découverts en passant de Product Manager à VP Product ? (15:35)

  • L’activité de Pierre est plus stratégique et moins opérationnelle : en tant que PM, les OKR lui étaient donnés. En tant que VP, il décide des OKR et de la direction

  • Il revient aux PM de trouver la bonne solution, en s’appuyant sur leurs discussions avec les équipes Customer Success et Sales, ainsi que leurs connaissances du marché et des clients

Définitions et ressources sur le sujet :

  • Les podcast notes de l’épisode 1 avec Hugo Michalski contextualisent les OKRs

De quoi ne parle t-on pas assez en Produit ? (17:20)

  • Pour Pierre, il est primordial de communiquer la direction dans laquelle l’entreprise doit aller

  • La relation entre les équipes produit et tech est aussi importante

  • Il faut remodeler les méthodologies selon son organisation et son marché

    • Pierre prend l’exemple de l’organisation en squads de Spotify qui est particulière à leur structure et ne peut pas être copiée/collée aveuglément

  • Le ressenti des Product Managers est trop peu mentionné. Pierre utilise le cost-of-delay pour les features les plus importantes mais utilise son ressenti pour les petits cailloux pour maximiser l’impact sur la satisfaction client

Définitions et ressources sur le sujet :

  • Les podcast notes de l’épisode 1 avec Hugo Michalski contextualisent le concept de squads et leur application relative, même chez Spotify

  • L’analogie des gros cailloux, petits cailloux et du sable (rocks, pebbles and sand) fait référence à un concept de gestion du temps qui conseille de commencer par prévoir les projets les plus importants (les gros cailloux), puis les projets plus légers (les petits cailloux) et enfin les tâches annexes (le sable) afin de maximiser l’utilisation de son temps. Pour suivre l’analogie, cette approche permettrait de maximiser la quantité contenue par un bocal

Comment développer son intuition produit ? (20:33)

  • Le ressenti vient de l’expérience et de la connaissance des utilisateurs, mais aussi de la connaissance du marché

    • Par exemple, chez Tiller, la connaissance du marché passe par la connaissance du milieu de la restauration, d’un service, des différents métiers, les KPIs d’un restaurant et de la marge-type d’un plat par exemple. Ces connaissances peuvent être acquises indépendamment de l’expérience

  • Lors de leur onboarding, les Product Managers passent une à deux journées chez un restaurateur pour mieux comprendre les utilisateurs qui seront en salle ou ceux qui pilotent l’activité, afin d’obtenir des retours rapidement

  • Au-delà de cette immersion, les équipes Customer Success, Tech et Produit entretiennent de fortes relations afin de rester près du besoin du marché

Comment sont structurées les relations entre les équipes Customer Success et Produit ? (25:35)

  • Les deux équipes font le point de façon hebdomadaire sur les features destinées aux problèmes mis en évidence par les tickets 

  • L’équipe Produit fait une démonstration à chaque sortie de nouvelle version

  • Le Customer Success permet à l’équipe Produit d’évaluer l’impact de son travail sur les clients

Quelles sont les ressources que Pierre consulte au sujet du Produit ? (27:34)

  • Pierre avait lancé un podcast avant de rejoindre Tiller Systems : Sponge

    • Le podcast est né de sa frustration de ne pas pouvoir aller à des meetups, qui sont de bonnes sources d’information sur l’organisation produit et les frameworks

  • Pierre s’informe également grâce à des podcasts, Medium, Twitter, des Slack dédiés au produit, aux meetups de La Product Conf et des rencontres avec d’autres gens en Produit

Définitions et ressources sur le sujet :

Quels sont les conseils de Pierre pour ceux qui veulent se lancer en Produit ? (30:59)

  • Il faut trouver un marché qui nous plaise, des utilisateurs avec lesquels on aime interagir et dont on se sent proche (c’est encore mieux que si l’on est soi-même utilisateur du produit). Il est aussi important de trouver une startup avec une dynamique qui nous plaise 

Définitions et ressources sur le sujet :

  • How to Get Startup Ideas, Paul Graham : sur l’importance de résoudre un problème que l’on rencontre

  • Un tweet d’Avichal Garg sur l’importance de choisir un marché qui nous intéresse plutôt qu’un job spécifique


Dans le podcast Dans la Tête d’un PM, j’interview les meilleurs product leaders français pour comprendre leur parcours, leurs modes de pensée et leurs méthodes, afin de vous permettre de découvrir les secrets de ce métier et de trouver votre propre voie.

Pour recevoir les futurs épisodes de ce podcast, abonnez-vous à la newsletter. La newsletter accompagne la publication de chaque nouvel épisode, un mercredi sur deux, et j’y inclus des ressources liées au contenu de l’épisode ainsi que du contexte sur les notions de Product Management abordées lors de la discussion.

Si vous aimez le podcast, vous pouvez également le partager avec vos amis et le noter sur Apple Podcasts ou votre plateforme favorite. Je serai ravi de lire vos feedbacks et commentaires.

Share Dans la tête d'un PM