Dans la Tête d’un PM #7 : Maïa Metz (Noé)

Le Product Manager en quête des problèmes

Bonjour,

Je suis ravi de partager avec vous la septième édition du podcast et de la newsletter Dans la Tête d’un PM qui vous présente une interview avec un Product Leader de la scène française afin de démystifier le Product Management.

Pour cette septième édition, vous pouvez écouter mon interview de Maïa Metz. Maïa a commencé sa carrière en Product Management chez BlaBlaCar. Elle a ensuite rejoint Aircall en tant que VP Product, où elle a créé l’équipe Produit en recrutant une quinzaine de PMs et Product Designers. Depuis, Maïa a fondé Noé, un programme intensif de 4 semaines pour former la prochaine génération de Product Managers en France. Si vous voulez devenir Product Manager, cet épisode est pour vous !

Vous trouverez également mes show notes : ce sont les principales leçons que je tire de cette interview, accompagnées des concepts principaux que j’ai tenté de clarifier, car certains termes utilisés en Product peuvent être obscurs ou utilisés sans que l’on comprenne ce dont on parle (Agile 👋).

J’espère que vous aimerez cette interview. Si vous l’avez trouvée intéressante, vous pouvez vous abonner à la newsletter, au podcast et les partager avec vos amis.

Share

Je serai ravi de lire vos commentaires et retours. Vous pouvez me contacter sur Twitter .

Merci et à bientôt !

Thomas


L’épisode

Ecouter le podcast : Apple Podcasts | Spotify | Ausha | Deezer (links: Ausha done)

“Le Product Manager est la personne qui est en charge de comprendre les problèmes et de réussir à bien les expliquer. Si le PM réussit à bien comprendre et expliquer le problème, il y aura forcément quelqu’un qui trouvera une bonne solution. C’est impossible de trouver une solution à un problème que l’on ne comprend pas.”

Dans cet épisode vous allez apprendre :

  • Existe t-il une voie royale pour faire du Product Management ?

  • Quel est l’état du recrutement en Product Management et quel l’apport de Noé ?

  • Je veux devenir PM, comment faire ? Existe t-il une voie royale ?

  • Quel est le rôle d’un PM ? A quoi doit-il consacrer son temps ?

  • Comment aborder le travail de compréhension d’un problème ? Comment utiliser la recherche utilisateur, la segmentation et l’étude de la concurrence ?

  • Comment Aircall a abordé le sujet de la diversité ? Quelle influence cela a t-il eu sur Noé ?

  • Quels sont les retours de la première promotion de Noé ?


Show notes

Qu’est-ce que Noé et quelle est l’expérience de Maïa ? (1:07)

  • Maïa est arrivée chez Aircall comme première Product Manager. Elle est ensuite devenue Head of Product puis VP Product et a fait partie de l’executive committee d’Aircall

  • Fonder Noé est venue d’un des plus challenges qu’elle rencontrait chez Aircall : le recrutement de Product Managers. Le mentoring sur l’aspect produit lui tenait également à coeur

  • Noé est un programme pour devenir Product Manager qui compte déjà deux promotions

Quel est le fonctionnement de Noé ? (2:18)

  • Noé est un programme de quatre semaines accompagnant des gens qui veulent devenir Product Manager

  • Les profils sont variés et sont sélectionnés en fonction de leur pertinence et de leur compréhension du métier

  • Ils travaillent sur des vraies problématiques venant des sponsors de la promotion comme DoctolibGetaround et Heetch pour la promotion de septembre

  • Chaque matin il y a un cours théorique sur un sujet donné (e.g. la recherche utilisateur) avec de nombreux exemples, et l’après-midi permet de mettre en pratique ces apprentissages dans le cadre du problème apporté par le sponsor

  • Chaque participant au programme bosse sur un sujet pendant quatre semaines. L’objectif est de faire comme s’il était PM de Doctolib, Getaround ou Heetch en passant par l’ensemble des étapes : stratégie, data, user research, priorisation, réflexion sur la solution, prototype, test, itération et enfin une partie se penchant davantage sur la delivery

  • Noé accompagne les participants pour trouver un job à la fin du programme, en s’appuyant notamment sur de nombreuses entreprises partenaires

Existe t-il une voie royale pour faire du PM ? (4:10)

  • Non, mais il faut comprendre ce qu’est le PM : un métier à la croisée des chemins

  • Maïa a fondé Noé car il n’existait pas de formation de référence pour devenir PM. C’est un métier qui s’apprenait traditionnellement sur le tas

  • Il est difficile pour les entreprises de trouver des bons profils : beaucoup de gens veulent devenir PM mais il leur manque des bases solides et de la pratique, ce que Maïa veut résoudre avec Noé

  • Plus qu’une voie royale, il faut avoir un certain état d’esprit, une culture produit et certaines qualités : être user-centric, avoir de l’empathie pour ses utilisateurs, avoir un esprit rigoureux et structuré et du leadership pour mener de nombreux projets transverses

Quel est le rôle du PM et en quoi diffère t-il des autres personnes impliquées dans la création du produit ? (6:30)

  • Le PM est en charge de comprendre des problèmes et de réussir à bien les expliquer

  • Le PM va aussi travailler sur la phase solution avec le product designer mais la majorité de son temps doit être passée sur la définition du problème (analyser les données, mener la recherche utilisateur, regarder ce que fait la concurrence, récupérer les feedbacks en interne)

Par quoi commencer le travail de compréhension du problème ? (7:43)

  • Il n’y a pas de recette magique, ça dépend du sujet

  • Il faut jongler entre les outils en permanence : lancer un questionnaire aux utilisateurs pour avoir des pistes à creuser en user research, les confirmer avec de la data et découvrir d’autres problèmes à explorer

  • La recherche utilisateur est l’axe le plus négligé selon Maïa

Comment bien faire sa recherche utilisateur ? (9:35)

  • Il faut se fixer des objectifs en amont, ce qui nécessite d’avoir en tête des hypothèses. Il faut savoir pour quelle raison on parle à un utilisateur pour cadrer la discussion

  • Il faut conduire suffisamment d’interviews utilisateur : 5-7 interviews est un minimum pour avoir des résultats concluants

  • Si l’on peut être deux pendant l’interview, quelqu’un menant l’interview et à l’écoute de l’utilisateur pour creuser et l’autre personne qui observe et prend un maximum de notes. Par exemple un duo PMDesigner ou PMLead Dev

Les pièges à éviter lors des user interviews ? (11:40)

  • Il faut creuser les portes qui s’ouvrent, notamment en utilisant les 5 pourquoi

  • Il est important de connaître sa segmentation utilisateur en amont pour comprendre si le problème est rencontré par l’ensemble des utilisateurs ou s’il est spécifique à certains segments

  • Il faut être à l’aise avec le silence. L’utilisateur a besoin de réfléchir. Il est facile de se sentir mal à l’aise dans ces moment et d’embrayer sur une autre question, ce qui fait perdre de l’information. Ces silences sont utiles

Définitions et ressources sur le sujet :

Comment mener sa segmentation ? (14:25)

  • Maïa n’a jamais créé de vraies personas au sens d’un profil avec une photo et un faux nom par exemple. Il n’y a pas de règles pour mener sa segmentation et tout dépend des entreprises. Chez Aircall, le département et le volume d’appel étaient pertinents par exemple

  • La segmentation a requis 6-8 mois d’itération sur les critères pour segmenter les utilisateurs d’Aircall efficacement

  • Il faut poser ses intuitions sur ces critères et il faut pas faire ça seul en tant que PM, il faut prendre les idées de tout le monde en interne

  • Il faut valider ces hypothèses en allant voir la data pour voir si les comportements sont bien différents en fonction des segments créés, et avec de la recherche utilisateur (en comprenant les top besoins et problèmes de chaque catégorie)

  • La dernière étape est de simplifier sa segmentation. Le but de la segmentation est qu’elle soit claire et utilisable. Il faut prioriser pour avoir 4-5 segments avec des problèmes différents

Quel est le rôle de l’étude de la concurrence ? (18:36)

  • Le premier rôle est celui d’une recherche macro. L’étude de la concurrence entre en jeu à deux moments : lors de la réalisation du plan stratégique chaque année, et lors de la réalisation de la roadmap tous les trois mois. L’objectif est de comprendre la valeur ajoutée par les concurrents et de décider de son positionnement

  • Le deuxième rôle est celui d’une recherche micro, lors de la recherche d’une solution à un problème donné. Regarder comment les concurrents ont abordé un problème donné est un input parmi d’autres. Cela ne doit cependant pas remplacer le reste du processus produit

Comment faire pour se rapprocher des réflexions mentionnées quand on est pas encore PM pour gagner en expérience ? (20:40)

  • Rejoindre Noé !

  • Pour les gens déjà en poste et qui veulent évoluer vers le PM en interne, on peut se rapprocher de l’équipe product et d’avoir des missions produits. Il peut notamment être intéressant d’avoir un regard extérieur au sein des squads

  • Une transition commune est de faire passer quelqu’un de Customer Success vers l’équipe Produit pour leur grande connaissance des utilisateurs

Quel est le rôle du PM dans la delivery ? (23:28)

  • Si un PM passe 60% à faire de la delivery (e.g. process Agile, sprints, préparation de sprints), le PM n’aura pas suffisamment de temps pour creuser et comprendre les problèmes

  • Il est très important de maîtriser la delivery et un PM va souvent commencer par des sujets relevant de la delivery avec des projets bien définis, puis monter petit à petit vers des sujets avec plus d’incertitude

  • Le PM doit se décharger progressivement de la delivery en s’appuyant sur le lead dev de la squad et accepter que cette personne code moins

Comment trouver le bon niveau de détails dans la spécification des projets ? (26:42)

  • C’est un équilibre à trouver avec le temps

  • Le plus important est le duo PM/Lead dev soit fort et d’investir du temps dans cette relation pour inclure le lead dev plus tôt dans la solution, les interview utilisateurs et dans la priorisation

  • Cela permet aux lead devs d’être être au courant des décisions produits, de comprendre qui sera impacté et d’être capables de prendre des décisions sans faire des meetings avec le PM

Comment doit se passer la delivery du design ? (29:22)

  • Encore une fois c’est un équilibre à trouver

  • Le PM possède le problème ; le product designer possède la solution

  • La limite dépend des cultures de boîte et des personnalités, des forces de chacun et des types de projet

Comment Maïa a t-elle abordé le sujet de la diversité chez Aircall ? (31:24)

  • Algolia a inspiré l’approche d’Aircall. Une équipe a été créée pour discuter régulièrement du sujet de la diversité et mettre en place un plan d’action avec trois pistes principales : le recrutement, le bien-être en entreprise et l’image d’Aircall

  • L’équipe avait identifié à la fois des quick wins et des actions relevant davantage du long-terme

  • Le projet a rencontré un grand soutien de l’équipe dirigeante et a eu un vrai impact sur la parité par exemple

  • Le recrutement est clé car il est difficile d’attirer des profils différents avec une équipe peu diverse. Il est important que l’entreprise soit proactive pour avoir une pipeline de recrutement plus divers

  • L’autre élément clé est de commencer le plus tôt

  • Il faut reconnaître que c’est un sujet complexe

Quelles ont été les actions spécifiques mises en place pour promouvoir la diversité chez Aircall ? (31:24)

  • Recrutement : publier des descriptions de postes non orientées [avec Textio par exemple] et en s’efforçant d’avoir un processus de recrutement permettant au candidat de rencontrer une équipe diverse. A long-terme, il est important de se demander ce qu’est le culture-fit

  • Bien-être : glossaire des éléments à éviter afin de promouvoir l’inclusivité et un sondage a été mené pour faire le point sur le bien-être en interne

  • Image de la boîte : Aircall a hébergé des meetups comme Hexagon UXGirls in Tech et Women in Product

Comment Maïa a t-elle transféré les actions de diversité de Aircall vers Noé ? (41:22)

  • L’importance de la diversité est un point sur lequel Maïa et Jules se sont accordés dès la création de Noé

  • Sélectionner les participants en fonction de leur motivation et leur compréhension du rôle de PM plutôt que leur parcours a contribué à la diversité des promotions de Noé

Quel sont les retours de la première promotion de Noé ? (43:03)

  • Noé a été très apprécié par la première promotion

  • Le parti pris de faire travailler les gens sur des vraies problématiques de startups pour les confronter au job de PM était compliqué à mettre en place mais mais a permis d’ancrer la compréhension du métier dans la pratique

  • Quasiment toute la promo 1 est en poste de PM, dans des early-stage startups, des scaleups ou comme Head of Product

  • Les recruteurs apprécient que les participants ont eu l’occasion de comprendre ce en quoi consistait le job de Product Manager et sont préparés au processus produit

Vous pouvez également écouter Maïa au sujet de la construction d’une culture produit dans son talk pour la Product Conf : Construire une culture user-centric dans un environnement sales driven.

Les épisodes précédents


Dans le podcast Dans la Tête d’un PM, j’interview les meilleurs product leaders français pour comprendre leur parcours, leurs modes de pensée et leurs méthodes, afin de vous permettre de découvrir les secrets de ce métier et de trouver votre propre voie.


Pour recevoir les futurs épisodes de ce podcast, abonnez-vous à la newsletter. La newsletter accompagne la publication de chaque nouvel épisode, un mercredi sur deux, et j’y inclus des ressources liées au contenu de l’épisode ainsi que du contexte sur les notions de Product Management abordées lors de la discussion.

Si vous aimez le podcast, vous pouvez également le partager avec vos amis et le noter sur Apple Podcasts ou votre plateforme favorite. Je serai ravi de lire vos feedbacks et commentaires.

Share Dans la tête d'un PM